Une enquête de mouton

La-noire-logo

Ce jeu, édité par Rockstar (mi amor), a pour but d’allier deux gens : aventure et GTA-like en se basant sur des enquêtes.

Vous incarnez Cole Phelbs, dont le personnage est modelé par le visage du célèbre acteur Aaron Staton ; c’est d’ailleurs une des autres particularités du jeu, qui voit la plus part des personnages modélés par le visage d’acteurs connus, vous y trouverait notamment : Brian Krause, Michael McGrady ou encore Adam Harrington.

Ancien Marine de la deuxième Guerre Mondiale, il se reconverti d’abord en policier pour continuer à servir son pays. Il voit sa cote montée en flèche pour, au final, devenir un véritable enquêteur. D’abord affilié à la circulation, ce sera à vous de guider Cole dans ses affaires, en trouvant les indices, en interrogeant les témoins et en résolvant l’affaire en faisant le moins d’erreur possible. Il montera alors en grade et les enquêtes deviendront plus palpitantes.

LA-Noire_screenshotEX5

Vous serez plongé dans l’ambiance d’après Guerre, une ambiance très particulière où la police à davantage le souci de soigner son image auprès des politiques que de prôner une justice irréprochable. Mais les sentiments seront à mettre de côté et Cole devra évoluer dans cette ambiance de corruption, de drogue, d’alcool et remplir les prisons de Los Angeles… mais comment évoluer tranquillement quand on est pas en paix avec nous même ? Au fur et à mesure que le jeu avance, vous serez, d’ailleurs, amenez à comprendre pourquoi les yeux de Cole font passer cette émotion de tristesse. En effet, des flash-back feront leur apparition de manière récurente dans le jeu, vous montrant le passé de Phelbs quand il était Marine.

Au niveau des enquêtes, vous constaterez par vous-même que la méthode restera la même tout au long du jeu :

  • cinématique mettant en scène le crime
  • interrogation des témoins
  • recherche des preuves, indices
  • dénouement

screen-4

Cela pourra vous paraître routinier mais les enquêtes sont tellement biens ficelées que vous n’aurez qu’une hâte : que l’histoire progresse. Et cela passera par la résolution de ses 21 enquêtes.
Vous constaterez, au fil des enquêtes, que chaque objet aura son importance dans la recherche d’indice et que lorsque vous interrogerez les témoins, les erreurs de jugement se paieront chères. En effet, à chaque question que vous poserez, vous aurez le choix de penser que le témoin dit la vérité ou ment. En supposant qu’il dit la vérité, Cole amadouera le témoin pour en savoir plus. Si vous mettez sa parole en doute, Cole le bousculera en lui faisant peur pour obtenir les faits. S’il ment, il vous faudra prouver vos dires grâce aux indices que vous aurez déchinés. Si vous vous plantez, vous foirerez la question et n’aurez pas les indices qui vous permettront d’avancer. Mais rassurez-vous, l’enquête reste résoluble, ce sera juste plus compliqué et vous n’aurez pas « une bonne note » à la fin de l’enquête.

Vous pourrez, néanmoins, vous aider des points d’intuitions que Cole gagnera au fil des enquêtes, mais au final votre intuition restera la meilleure et vous éprouverez une plus grande satisfaction à la fin de l’enquête. Bref, à vous de jouer pour résoudre correctement les enquêtes (en vous aidant des mimiques des témoins), pour voir votre cote augmenter et porter des jolis costumes d’inspecteur.

la noire5

Au niveau du GTA-Like. Ce n’est pas le GTA-like de Red Dead Redemption, le décor est, cestes, bluffant et criant de vérité mais vous n’aurez pas de véritables interactions avec les passants et vous ne prendrez pas autant de plaisir que dans GTA ou RDR à vous balader dans la ville. Mais heureusement, Rockstar a plus d’un tour dans sa besace. En vous promenant dans la ville (dans les magnifiques voitures de l’époque), vous serez amené à résoudre d’autres enquêtes, ou plutôt délits, qui se passeront entre deux véritables enquêtes : un braquage de banque, un vol de voiture etc. Il y a 40 délits de ce genre, c’est assez drôle au début mais très répétitif au final. Et même si R* a essayé de varier les délits, ça peut devenir rasoir à la fin.

Enfin, vous pourrez aussi vous « amusez » à chercher les bobines dorées qui sont éparpillées partout dans la ville. Elles sont très compliquées à trouver et ce n’est pas forcément très drôle, mais ça vous permettra d’explorez la ville dans ses détails et de voir le travail des graphistes.

la-noire-1304788272

En conclusion, le scénario tient extrêmement bien la route, même si j’aurais préféré quelque chose de plus sombre et surprenant  cela dit L.A Noire est un très bon jeu vidéo/film qui a bien travaillé l’histoire autour du personnage de Phelbs et de son entourage. La bande son est, quant à elle, fameuse, que ce soit par rapport aux doublages ou à la musique elle-même.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s